Cyclisme: le BinckBank Tour, dernier préparatif pour Philippe Gilbert

Photo News
Photo News

Choisir, c’est renoncer et dans le cas de Philippe Gilbert, cette expression prend encore plus de sens. Le Remoucastrien, attendu comme chaque année dans son village natal que la célèbre côte de La Redoute encercle de ses lacets tortueux a choisi de renoncer aux classiques ardennaises pour leur préférer le BinckBank Tour.

Le calendrier revisité par le Covid mais surtout sa blessure à la rotule sur le bitume détrempé de Nice le premier jour du Tour ont justifié ce sacrifice cornélien. « Je n’aurais pas été en mesure, physiquement, de défendre mes chances dans les courses ardennaises face aux ténors sortant du Tour. Il me fallait donc une course moins exigeante pour me remettre dans le rythme. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct