Haut-Karabakh: un conflit gelé à nouveau bouillonnant

Haut-Karabakh: un conflit gelé à nouveau bouillonnant
EPA-EFE.

Entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, la guerre des tranchées a repris au Haut-Karabakh. Le conflit gelé depuis près de trente ans dans cette minuscule mais superbe région montagneuse du Caucase, contrôlée par Erevan, revendiquée par Bakou, s’est à nouveau enflammé depuis ce week-end. Au moins 40 personnes sont mortes et plusieurs centaines blessées. Parmi les victimes, des soldats azéris et arméniens, mais aussi des civils parmi les familles vivant le long de la ligne de front. C’est en fait le plus grand flou sur l’ampleur de ce bilan qui s’annonce lourd. Les deux camps s’accusent mutuellement d’avoir initié la reprise des combats et affirment pareillement avoir infligé des centaines de pertes à l’adversaire : Bakou assure avoir tué 550 soldats ennemis, Erevan plus de 200.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct