Les Racines élémentaires d’Alex Vizorek: «J’avais quinze ans. Je mangeais une soupe préparée par ma grand-mère devant ‘La chance aux chansons’…»

«
Mon arrière-grand-père, il était venu, à mon avis, en autocar de Pologne pour aller dans le fin fond de la mine, là où les Belges ne voulaient pas aller. Et 70 ans après, c’est son arrière-petit-fils qui vient en vedette à Varsovie. Cela m’émeut énormément.
»
« Mon arrière-grand-père, il était venu, à mon avis, en autocar de Pologne pour aller dans le fin fond de la mine, là où les Belges ne voulaient pas aller. Et 70 ans après, c’est son arrière-petit-fils qui vient en vedette à Varsovie. Cela m’émeut énormément. » - Pierre-Yves Thienpont.

ENTRETIEN

Pendant dix ans, il a joué, sur toutes les scènes de Belgique et de France, son premier spectacle, Alex Vizorek est une œuvre d’art. Le voici, avec Ad vitam, qui s’apprête à lui donner un successeur. Le succès et la popularité ne quittent pas ce dandy de grand chemin, à qui rien ne semble résister. Et qui se souvient, pour ce grand entretien, de ses premiers pas dans la vie.

Je ne serais pas devenu qui je suis si…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct