«Milla», un bijou de sensibilité et d’émotion

Milla (Eliza Scanlen) et Moses (Toby Wallace, prix d’interprétation à Venise) se soutiennent dans l’adversité.
Milla (Eliza Scanlen) et Moses (Toby Wallace, prix d’interprétation à Venise) se soutiennent dans l’adversité. - D.R.

Déjà reconnue pour son travail au théâtre et à la télévision, l’Australienne Shannon Murphy fait ses débuts à la réalisation d’un long-métrage avec le sensible et bouleversant Milla (Babyteeth), présenté l’an dernier à Venise et tout récemment Grand Prix de la compétition internationale du Brussels International Film Festival (Briff). Adapté de la pièce de Rita Kalnejais, le film raconte l’histoire de Milla (Eliza Scanlen), une jeune fille gravement malade. Lorsqu’elle tombe amoureuse de Moses (Toby Wallace), un dealer paumé, c’est le pire cauchemar de ses parents (Ben Mendelsohn et Essie Davis). Mais cette rencontre va aussi lui insuffler un nouveau souffle de vie. Ce qui aurait pu être un désastre pour cette famille va en fait se révéler salvateur… Peut-être le film le plus joyeux et le plus positif jamais réalisé sur la maladie en phase terminale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct