Négociations fédérales: la Vivaldi se prend la tête sur un budget historiquement compliqué

Le retour à plus de discipline budgétaire reviendra à l’agenda. Et les négociateurs de la Vivaldi – le ministre des Finances sortant Alexander De Croo en tête – ne peuvent l’ignorer.
Le retour à plus de discipline budgétaire reviendra à l’agenda. Et les négociateurs de la Vivaldi – le ministre des Finances sortant Alexander De Croo en tête – ne peuvent l’ignorer. - Belga.

Les négociateurs de la coalition Vivaldi poursuivaient leurs efforts mardi soir, et s’apprêtaient à repartir pour une nouvelle nuit de négociation, que l'on qualifiait globalement de « der des der », avec Alexander De Croo en pole position pour le Seize et un accord très probable pour ce mercredi matin, mais sans jamais exclure à 100 % un ultime dérapage qui provoquerait le report de la date fatidique du 1er octobre prévue pour la séance parlementaire de présentation de l’accord. Dans ce cas, Sophie Wilmès présenterait sans doute sa démission, mettrait son gouvernement en affaires courantes, le temps pour les négociations d’aboutir enfin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct