La nouvelle gouvernance culturelle est sur les rails

Le conseil est complexe
: il se compose notamment des présidents des chambres de concertation (entre autres, ligne du haut
: Philippe Sireuil, Solange Cicurel, Benoit Dubois) et d’experts sectoriels issus de ces mêmes chambres (entre autres, ligne médiane
: Isabelle Jans, Virginie Cordier, Bouchra Hbali). Noons également la présence d’experts transversaux, parmi lesquels figurent Benjamin Schoos, Dominique Serron et Sébastien Biset.
Le conseil est complexe : il se compose notamment des présidents des chambres de concertation (entre autres, ligne du haut : Philippe Sireuil, Solange Cicurel, Benoit Dubois) et d’experts sectoriels issus de ces mêmes chambres (entre autres, ligne médiane : Isabelle Jans, Virginie Cordier, Bouchra Hbali). Noons également la présence d’experts transversaux, parmi lesquels figurent Benjamin Schoos, Dominique Serron et Sébastien Biset. - D.R.

L’ex-ministre de la Culture Alda Greoli (CDH), qui a porté le projet à bout de bras, a dû en avoir les oreilles qui sifflaient : « C’est trop lourd, ça ne fonctionnera jamais », les sceptiques ont été nombreux – et ils n’ont pas encore tort. Pourtant, deux ans après d’interminables discussions parlementaires, la fusée de la gouvernance culturelle et ses quatre étages sont sur le pas de tir, il est revenu hier à l’actuelle ministre, Bénédicte Linard (Ecolo), d’égrener le décompte final. La montée en puissance a pris tout le mois de septembre, mais depuis hier et le verrouillage du cockpit – le Conseil supérieur de la Culture –, c’est parti.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct