Pourquoi le Covid polarise-t-il autant les réseaux sociaux?

La peur et l’incertitude des derniers mois n’ont sans doute pas favorisé des échanges apaisés sur les réseaux sociaux.
La peur et l’incertitude des derniers mois n’ont sans doute pas favorisé des échanges apaisés sur les réseaux sociaux. - max rosereau

Voilà plusieurs années que les réseaux sociaux ont définitivement perdu leur image idyllique de grand forum universel. Ils traînent aujourd’hui la caricature presque inverse : ils ne seraient qu’un champ de bataille où des camps antagonistes, au moindre sujet polémique venu, s’échangent quelques arguments, s’intimident mais surtout n’oublient jamais de solder leurs discussions par quelques amabilités bien senties. Bref, en matière de débat public, les réseaux sociaux sont désormais reconnus comme un endroit de polarisation extrême.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct