Alex Vizorek nous livre ses Racines élémentaires: «Je suis resté le gosse admiratif, assis à côté du père Noël» (vidéo)

Alex Vizorek nous livre ses Racines élémentaires: «Je suis resté le gosse admiratif, assis à côté du père Noël» (vidéo)
Pierre-Yves Thienpont.

Avant de revenir sur scène avec son nouveau one-man-show Ad Vitam (à l’ULB, du 29 octobre au 28 novembre), Alex Vizorek nous a reçus longuement dans son appartement ixellois pour évoquer sa jeunesse, bercée dans « un monde de vieux » comme il se plaît à la qualifier lui-même. Avec tendresse et humour, il nous dresse le portrait d’un enfant et d’un adolescent fasciné par les célébrités du monde du théâtre, de la chanson et du cinéma, qu’il attendait patiemment à la sortie des salles de spectacles pour décrocher un autographe. Avant d’exercer son talent sur les planches, Alex Vizorek est aussi passé, et plutôt avec brio, par la case études, à Solvay, en faculté de journalisme à l’ULB et au Cours Florent, à Paris.

Au début de l’entretien, ce descendant d’émigré (il y a 70 ans, son arrière-grand-père quittait sa Pologne natale pour venir travailler dans les mines hennuyères) craignait de nous livrer une histoire des plus banales. Il n’en est rien…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct