Le programme de la Vivaldi décrypté: le rail au centre de la mobilité

Le programme de la Vivaldi décrypté: le rail au centre de la mobilité

La mobilité est principalement citée à deux passages de l’accord gouvernemental, d’abord comme élément du plan de relance, puis comme chapitre à part entière. Et c’est la mobilité « douce » qui a la cote. Une bonne nouvelle générale pour la SNCB mais avec des nuances potentielles. Le rôle linguistique et la couleur politique du ministre qui devra mettre en œuvre le plan du gouvernement seront aussi importants, entre bleu, rouge et vert, les interprétations pourront en effet passer de radicales à bienveillantes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct