KLM conclut un accord sur des mesures d'économies avec les personnels de cabine et au sol

KLM a jusqu'à jeudi pour soumettre au gouvernement un ensemble de mesures d'économies. Un tel plan de relance était en effet une condition pour les 3,4 milliards d'euros de soutien que la compagnie reçoit du gouvernement, sous forme de prêts et de garanties de crédit. En raison de la crise du coronavirus, l'entreprise était au bord de la faillite.

KLM a convenu avec les syndicats qu'une partie du personnel au sol et de cabine devrait faire un effort salarial allant jusqu'à 20% dans certains cas. Le transporteur doit en outre licencier des milliers de personnes. En juillet, la société avait évoqué la disparition de 4.500 à 5.000 des quelque 33.000 emplois qu'elle compte en son sein.

Un accord pour un plan social a maintenant été conclu avec les syndicats du personnel de cabine. Il doit toutefois encore être présenté aux travailleurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct