Accord de gouvernement fédéral - La FGTB partagée entre satisfaction et amertume

L'accord de gouvernement comprend un important volet santé, à la suite de la crise due à la pandémie de Covid-19. La norme de croissance du budget des soins de santé sera portée à 2,5% à partir de 2022, alors qu'elle avait été réduite de 3% à 1,5% sous le gouvernement de Charles Michel. Un satisfecit pour Thierry Bodson, président du syndicat socialiste, qui relève également la pérennisation de la dotation d'équilbre.

"Le financement de la sécurité sociale était hyper important à nos yeux. C'est là le signal qu'il y a bien une prise de conscience de son importance après la crise du coronavirus", commente-t-il au lendemain d'un bureau fédéral de son organisation.

Avant d'ajouter un bémol. "Le financement reste assez nébuleux. Nous resterons donc très attentifs aux détails budgétaires et à la manière de dégager des recettes nouvelles", prévient le président de la FGTB.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct