Sabine Appelmans: «Je vois bien Elise Mertens aller en quart et même plus loin!»

Photo News
Photo News

Une grosse doudoune, une écharpe et le fameux masque obligatoire en permanence partout sur le site parisien : comme tout monde, Sabine Appelmans ne pensait jamais vivre un tel Roland-Garros, surtout en automne et sans pratiquement de public. « C’est tout de même un peu triste, même si c’est aussi important qu’on puisse encore jouer de tels tournois », commente celle qui est aujourd’hui devenue une assidue de tennis-padel. Mais aussi une fervente supportrice d’Elise Mertens qui n’était pas née lorsque Sabine Appelmans a défié Steffi Graf sur le Central en 1991 (défaite sur un double 6-2). « Oui, c’était un lundi à 11h sur le Chatrier, et à midi c’était fini… », rigole-t-elle aujourd’hui. Le temps passe, mais pas les belles surprises pour le tennis belge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct