Salvini s’apprête à affronter la justice italienne

Matteo Salvini s’érige comme martyr de l’intérêt national.
Matteo Salvini s’érige comme martyr de l’intérêt national. - EPA-EFE.

Bonjour, les amis. Rendez-vous aujourd’hui en Sicile ! » Avec ce cri de ralliement, diffusé à travers tous les réseaux sociaux, le leader de la Ligue, Matteo Salvini, a entamé jeudi sa via crucis judiciaire. Poursuivi pour « séquestration de personnes aggravée » pour avoir bloqué, au cours de l’été dernier, 131 migrants sur le navire Gregoretti des garde-côtes italiens, il doit se présenter, ce samedi, devant le Tribunal de la ville de Catane. A l’époque des faits, Salvini était le tout-puissant ministre de l’Intérieur de la péninsule, habitué à instrumentaliser la question migratoire à des fins électorales et résolu à donner une leçon à l’Union européenne, incapable, selon lui, de concevoir un plan cohérent de répartition des migrants secourus en Méditerranée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct