Le leasing vélo séduit, mais à quel prix?

Le leasing vélo séduit, mais à quel prix?
Pierre-Yves Yhienpont.

Aucun ministre de la Mobilité n’aurait sans doute fait mieux. La crise du Covid a donné un formidable coup de boost au leasing de vélo. Partout, les chiffres ont explosé. Chez Arval, la filiale « Mobilité » de BNP Paribas, les commandes mensuelles de vélos ont doublé depuis le mois de mai et même triplé en juin. Même tendance pour l’offre « Vélolease » de KBC, via laquelle environ 1.200 salariés ont acquis un vélo chaque mois depuis juin, contre 600 en moyenne avant la crise. « Le confinement a créé un engouement terrible. Ça a incité les employeurs à offrir cette solution à leurs employés. Mais de l’autre côté, il y a eu aussi une demande de la part des employés », constate Philippe Moriau, Account Manager chez KBC Autolease, leader sur le segment du leasing vélo, avec 17.500 deux-roues en location dans le pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct