Zverev et Shapovalov critiquent l’organisation de Roland-Garros: «Il n’y a pas de bulle»

@News
@News

«  Roland-Garros fait peu pour protéger les joueurs contre le coronavirus, il n’y a pas de bulle à ce tournoi du Grand Chelem ». C’est la critique formulée par deux joueurs du top mondial, Alexander Zverev et Denis Shapovalov.

« Cela ne diffère pas beaucoup des autres années, si ce n’est qu’il y a moins de gens. L’hôtel n’est pas vraiment une bulle. Dans la chambre à côté de la mienne, il y a des touristes qui reviennent tous les jours avec un souvenir de la Tour Eiffel », a pointé l’Allemand Zverev, récent finaliste à l’US Open. « Le tournoi à New York m’a vraiment impressionné. Là-bas, tout était organisé dans les moindres détails pour nous divertir dans la bulle. Cela ressemblait à un camping avec tous les joueurs. Rien de comparable avec ce qu’ils font ici à Paris, où on fait très peu. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct