Agdam en Azerbaïdjan, la cité interdite: «N’y allez pas»

A Agdam, les locaux récupèrent les briques des maisons délabrées pour construire les leurs.
A Agdam, les locaux récupèrent les briques des maisons délabrées pour construire les leurs. - Ilham Mustafa/Sputnik

Les Arméniens karabaghiotes déconseillent le voyage. Les transports publics ne s’y arrêtent pas, les chauffeurs de taxi pouffent de rire, l’homme qui nous prête une voiture nous recommande de ne pas nous y aventurer sous peine d’avoir des ennuis. De toute façon, « il n’y a rien à voir là-bas ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct