Les clubs peuvent toujours refuser de mettre leurs internationaux à disposition des sélections

Kevin De Bruyne
Kevin De Bruyne - Photo News

Alors que les clubs sont d’ordinaire obligés de laisser leurs joueurs rejoindre leurs sélections lors des périodes internationales régies par la FIFA, ils pourront, comme en septembre, tenir compte des mesures de quarantaine ou des restrictions de déplacement liées à la pandémie de coronavirus.

Car le Covid-19 a exacerbé les tensions habituelles autour des trêves internationales: non seulement le calendrier s’en trouve densifié mais, outre les risques ordinaires de blessures, les joueurs peuvent tomber malades ou devoir s’isoler.

Les clubs pourront donc les conserver si «une quarantaine d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée» sur le lieu «où est censé se disputer le match de l’équipe nationale» du joueur ou sur le lieu du club de celui-ci à son retour, selon l’instance mondiale du football dans un communiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct