Présidentielle américaine

En 2016, en pleine campagne électorale, Hillary Clinton cachait sa pneumonie

En 2016, en pleine campagne électorale, Hillary Clinton cachait sa pneumonie

Le président américain Donald Trump a annoncé d’un tweet, dans la nuit de jeudi à vendredi, qu’il avait été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania, et qu’il se mettait en quarantaine. En 2016, Hillary Clinton

Cette annonce est un véritable coup de tonnerre à un mois de l’élection présidentielle où il briguera un second mandat face au démocrate Joe Biden. Elle pose une myriade de questions sur la suite de la campagne, qui se déroule déjà dans un climat extrêmement tendu. En 2016, lors des cérémonies du 11-Septembre, Hillary Clinton, la canddate démocrate à la présidentielle avait fait un malaise et fait croire à un « coup de chaleur » passager.

Voici ce que notre correspondait aux Etats-Unis Maurin Picard écrivait à l’époque  :

Article publié le 13 septembre 2016

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct