Comte-Sponville: «Montaigne m’a libéré de mes conceptions trop dogmatiques de jeunesse»

Comte-Sponville: «Montaigne m’a libéré de mes conceptions trop dogmatiques de jeunesse»
Alessia Capasso | Le Soir.

Entretien

Rares sont les conversations avec André Comte-Sponville, peu importe le sujet, où il ne convoque Michel de Montaigne pour asseoir ou illustrer un propos. Les éditions Plon lui ont offert l’occasion de faire partager sa passion pour l’humaniste gascon.

Vous expliquez que Les Essais sont un test projectif : ce qu’on y trouve exprime ce que l’on est. Personnellement, qu’y trouvez-vous ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct