Facebook au garde à vous

De nombreuses personnes s’inquiètent de voir Facebook réaliser le doublé dans son rôle de principal pourvoyeur de voix au service de Trump.
De nombreuses personnes s’inquiètent de voir Facebook réaliser le doublé dans son rôle de principal pourvoyeur de voix au service de Trump. - Reuters.

Accusés d’avoir offert une rampe de lancement inespérée pour Donald Trump, de biaiser politiquement les fils d’actualité, de favoriser le « micro-ciblage » de publicités mensongères, de traiter les données personnelles comme des flibustiers, les réseaux sociaux, singulièrement Facebook, en ont sérieusement pris pour leur grade. L’état d’urgence sanitaire mondial décrété par l’OMS semble avoir été l’occasion rêvée de redorer leur image. Tous, et de concert, ont dégainé des dispositifs de lutte inédits contre le flot sans précédent de fake news.

Mais cette fois, fini de rire : l’élection américaine apparaît plus que jamais comme le crash test ultime. En clair, Zuckerberg et consorts auront-ils bien réalisé que la terre tremble ? Et que leurs empires se sont fissurés ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct