Liège-Bastogne-Liège: Julian Alaphilippe, favori tout désigné

Twitter Deceuninck-Quick Step
Twitter Deceuninck-Quick Step

L’automne préparerait, selon les prévisions météorologiques, sa grisaille de saison du côté des cimes ardennaises qui hébergent, ce dimanche, la Doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège. La deuxième, et finalement ultime manche d’une trilogie amputée par le forfait en dernière minute de l’Amstel, tient forcément de l’événement dans un calendrier automnal secoué comme un arbre se dénude sous la bourrasque. Crépusculaire, elle va permettre, qu’importe l’humeur céleste, à l’arc-en-ciel de Julian Alaphilippe de colorer les reliefs ardennais d’un maillot de champion du monde qu’il a publiquement porté, pour la première fois, lors de la reconnaissance du monument, ce vendredi. Dimanche, il y agrafera son premier dossard, gonflé par l’ambition toute légitime de succéder à Bernard Hinault, dernier Français en date à s’être imposé en Cité Ardente, il y a de cela quarante ans, dans une édition homérique et enneigée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct