Geraint Thomas et Ineos en reconquête sur le Tour d’Italie

Geraint Thomas et Ineos en reconquête sur le Tour d’Italie

Soit, peu ou prou, un aréopage de trentenaires à l’inverse de la cure de jeunisme du Tour de France, sur les routes montagneuses d’un Giro qui, à l’instar de l’ensemble de la saison, a été complètement chamboulé. Fini le départ de Budapest, place à un lancement en Sicile, sans Remco Evenepoel qui en avait fait son gros objectif de l’année. Partie remise pour le talent belge, cible absolue, pour contre, pour une formation Ineos qui se doit de retrouver sa cohésion et ses standards sur ce qui est, aussi inhabituel que cela puisse paraître, le deuxième Grand Tour de la saison.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct