Picha

Picha avait tout compris des dangers qui guettent l’humanité, bien avant la naissance du poulet belge à la dioxine.
Picha avait tout compris des dangers qui guettent l’humanité, bien avant la naissance du poulet belge à la dioxine. - Picha.

La Belgique a cessé d’être le pays le plus ennuyeux du monde après la naissance de Picha. Le compliment est du National Lampoon, un mensuel satirique américain. Dans les années 1960, Picha croquait des cartoons antimilitaristes, hérétiques, altermondialistes. Il faisait du dessin de presse un remède contre cette chienne de vie. Son crayon mettait les nonnes à genoux face au Christ et transmutait les crucifix en vibromasseurs. Le cardinal Suenens confessera son indignation face à ce sens de l’humour inqualifiable. Une lettre de l’Archevêché en atteste dans l’exposition rétrospective de l’œuvre de Picha à la Seed Factory.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct