Clinton Mata avant le Topper: «La jeunesse d’Anderlecht, une arme à double tranchant»

Photo News
Photo News

Auteur d’un début de saison moyen comme le reste de son équipe, Clinton Mata s’est bien racheté ces derniers temps. Plus entreprenant, plus sec sur l’homme, aussi, le défenseur brugeois a notamment été excellent le week-end dernier lors d’un derby brugeois qu’il a marqué de son empreinte, tant dans son jeu balle au pied que par son comportement après le match. Tout heureux de ce succès aussi mérité qu’étriqué, il a en effet planté le drapeau du Club dans le rond central d’un stade Jan Breydel qui accueillera un « Topper » intéressant à plus d’un titre face à Anderlecht, dimanche à l’heure de l’apéro-sieste. « Mais ne voyez pas d’arrogance dans mon geste, se défend-il. J’avais juste envie de montrer qu’on restait maîtres chez nous, dans notre jungle comme j’aime à l’appeler. En début de saison, on a dû remettre la machine en route, s’adapter aussi à la manière différente dont les adversaires abordent leur match face à nous.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct