Anderlecht: Vincent Kompany face au révélateur brugeois

Photo News
Photo News

Les caméras et les appareils photo se bousculent à proximité du bus du Sporting d’Anderlecht en ce début d’après-midi du 23 août. C’est la foule médiatique des grands jours à Saint-Guidon. Pourtant l’adversaire du jour ne se nomme « que » Mouscron. Un match banal devenu subitement spécial. Et pour cause, c’est le premier de Vincent Kompany comme coach du RSCA. De son RSCA. Quelques jours seulement après avoir annoncé qu’il raccrochait ses crampons en tant que joueur.

Cet après-midi-là, tous les faits et gestes de « Vince the Prince » avaient été épiés. Avant, pendant et après le partage face aux Hennuyers (1-1). De sa volonté sonore de pousser ses joueurs à presser toujours plus haut l’adversaire à sa mine déconfite en voyant son équipe confirmer cette fâcheuse tendance à concéder un but dans les derniers instants d’une rencontre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct