Deux célébrités soudaines

Le microbiologiste Emmanuel André se définit comme « un rat de laboratoire » où il travaille sous la direction de Marc Van Ranst, à la KULeuven. Marius Gilbert, chercheur FNRS en épidémiologie spatiale, enseigne à l’ULB. Spécialiste des marchés d’animaux, il s’était déjà un peu exprimé dans les médias au moment de la grippe aviaire.

Globalement, jusqu’au mois de mars, ni l’un ni l’autre n’étaient des visages connus. Eux-mêmes ne se connaissaient pas avant de se retrouver « collègues » dans le groupe d’experts en charge du déconfinement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct