Coronavirus: une chaîne humaine des «anti-masques» à la frontière germano-suisse (photos)

Coronavirus: une chaîne humaine des «anti-masques» à la frontière germano-suisse (photos)

Des milliers d’opposants aux mesures de restrictions contre la pandémie ont formé une chaîne humaine samedi sur les rives du lac de Constance, à la frontière germano-suisse, sous forte présence policière face aux craintes d’éventuels débordements.

Durant trente minutes environ, les manifestants se sont rassemblés au bord de ce lac à cheval sur l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche, sous un large soleil et dans le calme.

Ils étaient reliés les uns aux autres à l’aide d’écharpes, de bouts de tissus ou de cordes et la chaîne humaine s’étendait des deux côtés de la frontière entre l’Allemagne et la Suisse qui passe dans un parc de Constance, selon un journaliste de l’AFP sur place.

La police, évoquant une situation « très calme », faisait état d’environ un millier de participants sur le secteur de Constance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct