Présidence du MR: l'avenir de Georges-Louis Bouchez se joue en ce moment

Une présidence très encadrée ou une démission quand même
?
Une présidence très encadrée ou une démission quand même ?

Apaisement au MR ? Mettre fin à la crise… C’est le mot d’ordre, assure-t-on à bonnes sources au terme d’un week-end riche en coups de fils de feu et réunions tous azimuts entre responsables du parti à propos du sort de Georges-Louis Bouchez.

Lequel, on le sait, était en balance à la présidence du MR depuis l’embrouille ayant trait à la vraie-fausse nomination du ministre fédéral Denis Ducarme au gouvernement wallon à la place de Valérie De Bue… aussitôt réintégrée en vertu du décret régional imposant qu’un tiers des portefeuilles ministériels soient aux mains de femmes. Sans oublier la bronca suite à la désignation au fédéral de Mathieu Michel, frère de Charles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct