Le Covid-19, un bon plan pour l’industrie de l’énergie fossile

Les plans de sauvetage organisés dans les pays du G20 auraient bénéficié à hauteur de plus de 200 milliards de dollars aux énergies fossiles.
Les plans de sauvetage organisés dans les pays du G20 auraient bénéficié à hauteur de plus de 200 milliards de dollars aux énergies fossiles. - Pierre-Yves Thienpont

La pandémie de Covid-19 a-t-elle bénéficié à l’industrie de l’énergie fossile ? A cette question, la campagne Fossil Free Politics (FFP) répond par l’affirmative. Soutenue par de nombreuses organisations non gouvernementales de défense de l’environnement – Greenpeace, Oxfam, Food & Water Europe, Transport & Environnement, Corporate Europe Observatory… –, l’association parle même d’« aubaine » pour les entreprises pétrolières, gazières et du charbon, et pour les lobbies qui les représentent. Dans une étude publiée ce lundi matin, FFP relève que nombre de ces groupes ont réussi à capter une partie des aides aux entreprises mises sur pied par les gouvernements à travers le monde pour tenter d’amortir les conséquences économiques négatives de la crise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct