Michel Onfray: «Parmi les causes du terrorisme, il y a la riposte du faible au fort»

Pour Michel Onfray, il faut «
cesser de croire que nous sommes les gendarmes du monde
». © Photo News
Pour Michel Onfray, il faut « cesser de croire que nous sommes les gendarmes du monde ». © Photo News - Photo News.

Dans son dernier essai, Penser l’islam , qui vient de sortir chez Grasset, Michel Onfray se propose de penser le retour du religieux «  qui a pris la forme de l’islam en Occident » dans l’esprit de Spinoza : « hors passion, sans haine et sans vénération », « juste pour comprendre »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct