Le commissaire Vandersmissen écarté: «l’homme au spray» s’explique

Philippe Bourguet explique (enfin) pourquoi il a utilisé un spray sur un manifestant, rue de la Régence. Une enquête est ouverte.
Philippe Bourguet explique (enfin) pourquoi il a utilisé un spray sur un manifestant, rue de la Régence. Une enquête est ouverte. - LN24.

Philippe Bourguet se définit sur son site internet comme « photographe du social ». Le 13 septembre dernier, sur la rue de la Régence à Bruxelles, ses aspirations ne l’ont pas empêché d’utiliser un spray lacrymogène de police en direction d’un manifestant en marge de la mobilisation de La Santé en Lutte, et ce alors qu’il ne détient pas le titre de policier, comme nous le révélions fin septembre. L’acte n’a rien d’anodin. En conséquence de celui-ci, le Parquet de Bruxelles a ouvert une enquête pour port d’arme prohibé et le commissaire Pierre Vandersmissen, qui se tenait à moins d’un mètre de la scène lors des faits, a été temporairement suspendu le temps qu’une enquête interne soit menée au niveau de sa zone, Polbru (Bruxelles-Capitale-Ixelles).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct