Nicolas Raskin, un but et une prestation cinq étoiles face à Charleroi

Nicolas Raskin, un but et une prestation cinq étoiles face à Charleroi

Le Standard a livré, dimanche à Charleroi, le match le plus abouti de sa saison. Solide derrière, efficace devant, parfaitement organisé collectivement, au départ d’une défense à cinq. Malgré les nombreuses défections (Bastien, Lestienne, Laifis, Avenatti, Oulare) et la mise en place d’une équipe par la force des choses incroyablement rajeunie, d’une moyenne d’âge de vingt-quatre ans (!) au départ de la rencontre. Les noms des deux buteurs, Michel-Ange Balikwisha et Nicolas Raskin, âgés chacun de 19 ans et auteurs du premier but d’une carrière professionnelle qui pour tous les deux s’annonce prometteuse, sont le symbole concret de cette jeunesse radieuse, qui ose et entreprend.

« Ce premier but, je le dédie à mon frère Maxime, qui vient de se déchirer à nouveau les ligaments croisés », explique Nicolas Raskin, la grosse révélation, côté liégeois, de ce début de saison. « C’est un super-sentiment, d’autant que ce but débouche sur la victoire. Que demander de plus ? »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct