Delphine de Saxe-Cobourg: «Quand j’ai commencé, j’étais dans un désespoir total»

Delphine de Saxe-Cobourg: «Quand j’ai commencé, j’étais dans un désespoir total»
Mathieu Golinvaux

Entretien

Au bout de sept ans de combat judiciaire, Delphine désormais de Saxe-Cobourg accepte de se livrer. Sur son combat judiciaire. Sur sa vie jusque-là. Sur les blessures d’hier et les espoirs à venir. Entretien humain.

Vous avez tout gagné : la reconnaissance de la paternité, le nom de Saxe-Cobourg, le titre de princesse de Belgique pour vous et vos enfants, et même les frais de justice à la charge d’Albert II. Quand vous avez entamé cette procédure, vous croyiez pouvoir obtenir tout ça ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct