Suspect relâché, l’homme au chapeau toujours recherché

©EPA
©EPA

Fayçal Cheffou, 30 ans, interpellé jeudi soir à Bruxelles, n’est pas l’homme au chapeau filmé par les caméras de sécurité à Zaventem. C’est ce qu’a indiqué lundi le parquet fédéral. Par voie de communiqué, il annonce que «  les indices qui avaient entraîné l’arrestation du nommé Fayçal C. n’ont pas été confortés par l’évolution de l’instruction en cours  ».

Trois jours après son inculpation pour assassinat terroriste et tentative d’assassinats terroristes, le Bruxellois a donc été relâché à la surprise générale. A-t-il fini par fournir un alibi aux enquêteurs, lui qui refusait, disait-on, de collaborer ? A-t-il été vu ailleurs à l’heure des attaques par des témoins clés ? À moins que les enquêteurs ne soient sur la piste d’un autre monsieur chapeau… « No comment » : le parquet se refuse à dévoiler les raisons qui ont poussé le juge d’instruction à mettre fin à la détention préventive de Fayçal Cheffou.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct