L’Etna engloutit Geraint Thomas

Sale temps pour Geraint Thomas et l’équipe Ineos... @AFP
Sale temps pour Geraint Thomas et l’équipe Ineos... @AFP

C’est une année tragique pour l’équipe britannique Ineos-Grenadier. La disparition déchirante de son directeur sportif béarnais, Nicolas Portal, début mars, sonna comme l’hallali d’une saison de surcroît suspendue en mode Covid-19. Les déboires sportifs sont certes bien insignifiants au regard de l’ampleur du désastre humain vécu par la famille de Portal. Comme une loi des séries compliquée à comprendre mais à quoi bon finalement ?

Ainsi, après le Tour manqué d’Egan Bernal, incapable de rassurer son équipe quant à un possible doublé, son aîné Geraint Thomas, qui avait refusé de venir au Tour de France pour faire l’équipier de luxe s’est brutalement retrouvé au sol alors que le peloton était encore dans le départ fictif derrière le véhicule du directeur de course. Un coureur avait déjà abandonné un bidon sur la chaussée et la bouteille roula vers la roue avant du Gallois, surpris, dans l’impossibilité d’éviter l’écueil.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct