Attentats de Bruxelles : des dysfonctionnements majeurs

©BELGA
©BELGA

La commission d’enquête sur les attentats ne sera installée qu’après les vacances de Pâques. D’ici là, majorité et opposition devront s’entendre sur son champ d’action. « Il faudra en tout cas un travail général, pour déterminer si nos services de police, de sécurité et de renseignement sont suffisamment outillés pour lutter contre le terrorisme et s’ils ont bien fonctionné avant le 22 mars », résume Laurette Onkelinx (PS). Pour Georges Dallemagne (CDH), il faudra aussi aborder le financement de nos mosquées. « Il faut absolument couper le lien avec le salafisme, je ne comprends pas pourquoi cela prend autant de temps ». Pour la N-VA, il faudra « colmater toutes les failles du système ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct