Un noyau déséquilibré

L’Excel Mouscron a vécu un mercato à deux vitesses, marqué notamment par l’arrivée de 12 joueurs du LOSC, dont neuf étaient attachés au noyau lillois dévolu à la CFA la saison passée, soit le quatrième échelon du football français. La volonté des dirigeants sportifs lillois est floue, dans le sens où la plupart des éléments amenés au Canonnier n’apportent actuellement aucune plus-value à l’Excel et éprouvent même les pires difficultés à évoluer au niveau de la D1A. Le club hurlu a essayé de réaliser un coup, en approchant successivement Guillaume Gillet et Steven Defour, en vain. L’expérience du championnat fait défaut à l’Excel, qui perd un temps précieux avec la mise à niveau de ses néophytes. Les éléments de qualité présents la saison passée n’ont pas été remplacés. Du coup, un déséquilibre s’est installé dans le noyau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct