«Normal»: fragile mais plein de surprises

«Normal»: fragile mais plein de surprises

Elles sont trois, enfermées dans les sous-sols d’une administration. Là, loin du bruit et de l’agitation extérieure, elles ont pour mission de prendre soin des « objets trouvés ». Et qui dit objets trouvés dit objets oubliés. Oubliés comme ces trois femmes qui n’ont pas choisi d’être là mais qui y ont abouti suite aux aléas de la vie. Parce que le monde est ce qu’il est et que, si on ne rentre pas dans les cases prévues à cet effet, on finit à la poubelle, comme ces personnages en carton qui entourent Christelle dans le bureau de l’agence pour l’emploi. Avant de débarquer aux objets trouvés, Christelle travaillait dans une bibliothèque dont les budgets ont été coupés. Alors la voilà, suivant avec anxiété l’apparition des gros numéros rouges sur le journal lumineux. Attendant son tour parmi des êtres anonymes, invisibles. Aucune vie ici, hormis une jeune femme qui nettoie le sol distraitement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct