"J'ai pleine confiance", assure le patron de Bpost (2)

Le patron de la poste est concerné par une enquête de l'Autorité belge de la concurrence, qui suspecte une entente illégale sur les prix entre différentes sociétés de sécurité et de gardiennage dont G4S (avec Securitas et Seris), qu'il dirigeait auparavant. Une enquête est aussi menée par le ministère américain de la Justice, avec d'importantes conséquences pour le patron et son entreprise. M. Van Avermaet pourrait être empêché de se rendre aux Etats-Unis car il risque d'y être arrêté pour être interrogé par le FBI.

Le CEO de bpost n'a pas évoqué ces éléments lors de sa présentation, provoquant la colère des députés. Il a par contre mis en avant différents enjeux auxquels l'entreprise est confrontée.

A l'issue des questions des élus, Jean-Paul Van Avermaet a repris la parole pour confirmer l'existence des enquêtes tant belge qu'américaine. "Il me semblait important de parler d'abord de stratégie", s'est-il justifié.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct