L’enfant rêvé fait penser à Truffaut et Chabrol

<span>L’enfant rêvé</span> fait penser à Truffaut et Chabrol

François (Jalil Lespert) dirige la scierie familiale avec sa femme (Mélanie Doutey). Ils voudraient un enfant mais ça ne marche pas. Elle veut adopter, lui pas vraiment… Et voilà que s’installe Patricia (Louise Bourgoin) avec ses filles et son mari dans la région. Commence une liaison passionnelle. Très vite, Patricia tombe enceinte… Déséquilibre. Le drame se profile. Tout est sous tension. Raphaël Jacoulot (Barrage, Avant l’aube, Coup de chaud) épouse les humeurs des personnages en utilisant le clair-obscur des lieux. Il filme le soleil dans les arbres comme le spectacle bruyant et sombre des scies qui tronchonnent, la beauté des corps qui s’enlacent dans un sous-bois comme un repas de famille où on règle des comptes. On pense à La femme d’à côté de Truffaut. Mais dans la manière de saisir cette famille de province avec ses non-dits et ses tensions, il y a aussi quelque chose de chabrolien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct