L'économie mondiale entame une lente ascension vers la reprise

"Nous estimons maintenant que l'évolution des deuxième et troisième trimestres a été quelque peu meilleure que prévu, ce qui a permis une légère révision à la hausse de nos prévisions mondiales pour 2020", a déclaré Kristalina Georgieva dans son discours prononcé en amont des réunions d'automne qui se tiendront virtuellement la semaine prochaine à Washington.

Le 24 juin, le Fonds monétaire international avait dévoilé des perspectives économiques particulièrement sombres avec une estimation de plus de 12.000 milliards de dollars de pertes cumulées pour l'économie mondiale en 2020 et 2021.

Il tablait aussi sur une prévision de récession de 4,9% cette année, contre 3% anticipés en avril.

La directrice générale n'a pas dévoilé de chiffres mardi. Ceux-ci seront publiés dans tout juste une semaine.

"Tous les pays sont désormais confrontés à ce que j'appellerais +la longue ascension+ - une ascension difficile qui sera longue, inégale et incertaine. Et sujette aux contretemps", a-t-elle ajouté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct