Tensions au MR sur des factures de la campagne présidentielle de Bouchez

Tensions au MR sur des factures de la campagne présidentielle de Bouchez

Sud Presse, mardi matin, indiquait que le président du MR Georges-Louis Bouchez avait fait régler des factures du candidat à la présidence, le même Georges-Louis Bouchez, par la trésorerie du parti, pour un montant global de 800 euros, apparaît-il. Dans l’après-midi, la RTBF a précisé que Denis Ducarme et Christine Defraigne, qui furent candidats à la présidence face au Montois fin 2019, ont introduit une plainte devant le comité d’arbitrage du parti. Ils veulent « la clarté ». Côté présidence, l’on nous assure que « tout a été remboursé dans l’ordre ». Tempête dans un verre d’eau ? Après la « pax » signée lundi soir, rapport à la polémique qui s’était abattue sur le président liée aux couacs dans son casting ministériel, d’aucuns voudraient-ils déterrer la hache de guerre sans attendre ? En tout cas, la vraie-fausse nomination de Denis Ducarme au gouvernement wallon (il devait remplacer Valérie de Bue, sauf qu’un décret régional bétonnait la représentation féminine) continue de générer des tensions en interne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct