Entente illégale: Jean-Paul Van Avermaet (bpost) se dit «confiant»

Entente illégale: Jean-Paul Van Avermaet (bpost) se dit «confiant»
Belga.

Le patron de bpost, Jean-Paul Van Avermaet, était auditionné ce mardi par la commission Entreprises publiques de la Chambre. Il a présenté les grandes orientations stratégiques à l’horizon 2026 telles qu’approuvées par le conseil d’administration mi-septembre. Il était aussi attendu au tournant par plusieurs députés qui souhaitaient savoir s’il était toujours en état de diriger cette entreprise au vu des soupçons qui pèsent sur lui.

L’homme est concerné par une enquête de l’Autorité belge de la concurrence, qui suspecte une entente illégale sur les prix entre différentes sociétés de sécurité et de gardiennage dont G4S (avec Securitas et Seris), qu’il dirigeait auparavant. Une enquête est aussi menée par le ministère américain de la Justice, avec d’importantes conséquences pour lui puisqu’en cas de voyage aux États-Unis, il risquerait d’être arrêté. Or bpost a une importante activité outre-Atlantique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct