5G en Belgique - Le choix du fournisseur 5G se dessine chez Orange (CEO)

Orange sera souverain dans sa décision et ne sera pas influencé par le choix de sa maison-mère en France pour Ericsson et Nokia, insiste le nouveau patron, âgé de 53 ans.

Délaisser des acteurs chinois au profit d'européens n'aura aucun impact sur le coût, assure-t-il. Ce ne sera pas plus cher. Le tarif ne constitue plus un problème. Le marché a beaucoup évolué et les industriels se sont en effet plutôt alignés sur les prix chinois, à entendre Xavier Pichon.

Les relations avec Huawei sont en tous les cas excellentes, dit-il. Même s'il faudra dans le futur reconditionner les réseaux 3G et 4G pour respecter les décisions politiques.

Orange s'attend à ce que les enchères pour le spectre de la 5G soient lancées à l'été 2021. Plutôt vers août-septembre. L'entrée en fonction d'un gouvernement fédéral de plein exercice constitue, dans ce sens, une "good news" pour celui qui travaillait jusqu'à il y a quelques semaines en Australie pour le Boston Consulting Group, après 18 ans de bons et loyaux services chez Orange à Paris.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct