Fermeture à 23h: «Les cafés sont à nouveau injustement les victimes», selon la Fédération

Fermeture à 23h: «Les cafés sont à nouveau injustement les victimes», selon la Fédération
Mathieu Golinvaux

La mesure de fermeture de fermeture des cafés à 23h dès vendredi, annoncée par le nouveau ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (SP.A) dans le cadre du resserrement des règles visant à lutter contre la propagation du coronavirus, « doit être abrogée sans plus tarder », enjoint mardi soir la Fédération des cafés de Belgique (FedCaf) dans un communiqué.

« Les cafés sont à nouveau – injustement – les victimes », déplore le secteur.

La FedCaf fustige le fait que les cafés sont traités différemment des restaurants qui ne se trouvent pas confrontés aux mêmes contraintes, « alors qu’il n’est, en l’état, pas possible de considérer que les cafés sont des lieux à risque pour la transmission du Covid 19 ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct