«Be Modern»: les Musées royaux des Beaux-Arts, c’est moderne!

Les œuvres des artistes belges sont en nombre dans le parcours, comme ici avec ce grand tableau d’Antoine Mortier.
Les œuvres des artistes belges sont en nombre dans le parcours, comme ici avec ce grand tableau d’Antoine Mortier. - D.R.

Soigneusement agencées dans un désordre qui n’est qu’apparent, les grosses roches formant le cercle de pierres imaginé par Richard Long accueillent le visiteur dans la première salle de l’exposition Be Modern. Un second accueil en fait puisque le premier a eu lieu dans le large couloir d’accès où une série d’espaces successifs présentent les acquisitions récentes du musée en matière d’art contemporain : Georges Meurant, Roger Ballen, Rinus Vandevelde, Agnès Guillaume, Chéri Samba, Emmanuel Van der Auwera… Un ensemble montrant qu’avant la crise du Covid, les Musées royaux continuaient à s’intéresser à l’art vivant et à acquérir quelques pièces remarquables.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct