L’alternative «heureuse» au viager classique

Le viager a ses adeptes, peu nombreux mais convaincus. On verra si cette nouvelle formule élargira le cercle.
Le viager a ses adeptes, peu nombreux mais convaincus. On verra si cette nouvelle formule élargira le cercle. - belga.

Le viager est une formule qui a ses avantages, mais certains de ses aspects peuvent rebuter les vendeurs comme les acheteurs. Les propriétaires qui mettent leur bien en viager continuent en effet à profiter de celui-ci tout en touchant une rente, « mais ils s’exposent au risque de diluer la valeur de leur habitation dans le temps et privent leurs enfants d’une partie de leur patrimoine », souligne Sylvain Couchant, codirecteur des agences Century21 Ever One à Evere et Woluwe-Saint-Lambert.

Du côté des acheteurs, l’opération représente un coup de poker qui peut aussi bien s’avérer gagnant que perdant en fonction de la durée de vie du crédirentier… « Le plus dérangeant dans le principe du viager, c’est que l’acheteur a tout intérêt à souhaiter la mort du propriétaire du bien qu’il a acquis », fait remarquer Gaëlle Maerschalck, autre co-directrice de Century21 Ever One.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct