Bruxelles, une capitale malade qui tente d’éviter le pire

Bruxelles, une capitale malade qui tente d’éviter le pire
Pierre-Yves Thienpont.

Analyse

Les jours se suivent et se ressemblent en Belgique sur le front du coronavirus. Tout le monde a fini par l’intégrer : les chiffres sont mauvais. Particulièrement à Bruxelles, capitale où viennent travailler et se faire soigner beaucoup de Belges, gonflant des statistiques déjà sous pression vu la densité de population sur le petit territoire de la Région.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct