À un mois de la reprise, le basket belge oscille entre excitation et anxiété

À un mois de la reprise, le basket belge oscille entre excitation et anxiété

Je suis excité de reprendre et anxieux que ça… s’arrête ! » Terry Deroover, le meneur de Malines de retour à l’entraînement depuis une semaine seulement, témoigne de l’état d’esprit de nombreux joueurs à moins d’un mois du coup d’envoi du championnat, reporté au 6 novembre après un arrêt de… 7 mois ! « Il est grand temps que nos clubs reprennent l’activité qui génère leurs revenus », convient Wim Van de Keere, le directeur de la Pro League, qui peaufine les protocoles essentiels pour limiter les risques sanitaires. « Ce sera une saison très différente et on s’attend à devoir gérer des imprévus en permanence », confirme Thierry Wilquin, le manager de Mons… Joueurs, Ligue et clubs sont sur le qui-vive. Alors qu’Anvers a déjà disputé deux rencontres en Eurocup et qu’Ostende entame la Champions League la semaine prochaine, les huit clubs qui tenteront de détrôner ces deux favoris envisagent la saison le plus sereinement possible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct