Diables rouges: sur les flancs, Roberto Martinez a l’embarras du choix

Diables rouges: sur les flancs, Roberto Martinez a l’embarras du choix
©News

Il fut un temps où les Diables rouges étaient en quête constante de défenseurs latéraux, dans un 4-3-3 tout ce qu’il y a de plus classique. Bien qu’ils n’aient pas été formés à ces postes, Toby Alderweireld et Jan Vertonghen ont longtemps dû se résoudre à les occuper, tout comme Thomas Vermaelen ou encore Nicolas Lombaerts. La transition vers un tout nouveau système de jeu n’a pas forcément aidé Roberto Martinez, qui a longtemps dû se contenter de Thomas Meunier à droite et de solutions temporaires à gauche. Aujourd’hui, le sélectionneur national a une profusion de choix dans ce secteur, et la concurrence qui s’y installe est de plus en plus intense.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct